La méthode et l'esprit LeanSpire                                        

Stratégie d’une entreprise

Les cadres dirigeants et les hautes fonctions stratégiques sont chargés de définir le « business modèles» sur une durée de 3 ans à minima et de veiller à instaurer une vision claire. Certains sont chargés de redéfinir un marché, de se positionner vers de nouveaux marché nécessitant de réfléchir à la manière la plus rapide et efficace pour parvenir à des résultats probants et rencontrer le succès. En effet, selon un vieil adage « sans action le monde n’est que idée ».

Un entrepreneur quant à lui devra faire en sorte d’écrire cette route du succès. Elle devra se faire de façon pragmatique et opérationnelle vers un marché adressable rapidement ("time to market") et un retour sur investissement avant 2 ans.

Process

L’entreprise est une chaine de valeurs avec des fonctions supports et des fonctions en « front line ».  Tout est processus dans une entreprise y compris la circulation invisible du client démarché par des « incentives » commerciales et marketing, satisfait par une livraison et expertise précise et un service après vente, et suivis tout au long de ses besoins par des réseaux (B to B ou B to C) et une force de vente.

Les leaders opérationnels et middle manager ont à cœur de faire respecter ces « process », voire même de les améliorer, souvent sans une grille de lecture globale des différents métiers connexes.

Les fonctions productives font très souvent l’objet d’organisation précise (Production, logistique, RH …). Ces organisations sont plus ou moins efficientes et font souvent l’objet de projet d’optimisation y compris Lean

D’autres fonctions, sur des secteurs exclusivement services, ont des process invisibles et font rarement l’objet d’une réforme d’optimisation et autres méthodologies permettant d'être efficace. Ces dites fonctions sont pourtant en relation directe avec le client et en lien direct avec le résultat et l'EBIT de l'entreprise.

 

 

Innovation

On associe l’innovation à la nouveauté , à des produits et services nouveaux, un produit ou service différenciant. C'est aussi notre capacité à améliorer notre outil de production, notre offre et notre capacité à répondre à un marché qui évolue de plus en plus vite, du fait des ruptures technologiques (internet) et de la mondialisation.

Cette capacité à innover induit d'être rapide et leader. Il devient de plus en plus nécessaire de courir plus vite que les autres pour être suivis et reconnu. La méthode LeanSPire permet de remettre en cause le model existant, de l'améliorer en fonction du marché et surtout de rechercher les causes premières à un problème clairement identifié.

Résultats

Chiffres d’affaires, EBIT, bénéfice net, marge net, taux de qualité, vitesse et délais de livraison, remises, taux de satisfaction et d’insatisfaction, délais de paiement, créances … Tout ces indicateurs témoigne des résultats et de la performance de l'entreprise, en fonction du métier, de la fonction du collaborateur.

La méthode LeanSpire repose sur le postulat de la mesure et du résultat, quelque soit le projet. Tout doit être mesurable. Il est nécessaire de réfléchir aux indicateurs les plus efficients et aux outils permettant le calcul de ces indicateurs. Le nombre d’indicateurs à souvent aussi une influence direct sur la capacité d’une entreprise à produire des résultats fiables dans la pérennité.

Ethique

Le "lean" est parfois associée à des rumeurs peu flatteuses et à des stratégies de réduction des coûts hommes. La méthode LeanSpire tient au contraire sur la culture de l'entreprise, sur ce corps social entièrement mobilisé pour atteindre des objectifs clairs. L'homme est donc au centre de la méthode, c'est d'ailleurs l'objet du livre cité en référence plus loin dans le site : La méthode LeanSpire est une méthode de conduite de changement.

Les groupes de travail seront constitués exclusivement de collaborateurs interne à l’entreprise, à tous les
niveaux. Ces collaborateurs seront formés et directement impliqués la réussite de leur propre performance. ils gagneront en compétence métiers et en connaissance de l’entreprise. C’est un réel échange sur le mode «gagnant-gagnant». Les termes changent marquant un changement de culture au sein de l'entreprise.